ENSEMBLE MIRABILIA

Mirabilia.jpg
 

MIRABILIA

Fondé récemment par la soprano Myriam Leblanc et le flûtiste Grégoire Jeay, l'ensemble Mirabilia veut promouvoir essentiellement la musique baroque jouée sur instruments d'époque, mais ne s’interdit pas d’explorer des musiques de temps plus anciens ou plus contemporains arrangées pour notre formation. Mirabilia s'est donné un horizon suffisamment vaste lui permettant ainsi de choisir et de diffuser un répertoire qui saura toucher le public de tous les milieux et de tous les âges tout en demeurant dans la grande sphère du classique.

Mirabilia, c'est aussi la dimension vocale assurée avec brio par une soprano à la réputation grandissante, Myriam Leblanc, dont le talent et la voix exceptionnelle ne cessent d'émouvoir, portant de façon vivante le message des grands compositeurs du passé. Notre ensemble à géométrie variable n'exclut pas la participation d'autres musiciens, mais nous tenons à en limiter le nombre afin de garder un aspect intimiste, où chaque instrument et chaque voix parlera directement à l'oreille du mélomane.

Nos engagements sont multiples :

1. Offrir une saison musicale chaque année, présentant au public une programmation distincte, axée sur l'émotion et le contraste, tout en évitant un répertoire trop souvent fréquenté.

2. Réaliser des albums sur une base régulière en collaboration exclusive avec le label Analekta.

3. Solliciter les écoles primaires et secondaires afin d’offrir le programme Jouer à l’école dans le but d’initier les enfants et les jeunes à la musique classique.

Nous croyons profondément que la beauté de la musique classique, au sens large, par sa richesse et son humanité demeure un vecteur d'élévation de l'âme, à condition qu'elle soit accessible à tous.

Recently founded by soprano Myriam Leblanc and flautist Grégoire Jeay, the Mirabilia ensemble aims to promote mainly baroque music played on period instruments, but does not refrain from exploring music from older or more contemporary times arranged for our group. Mirabilia has given itself a sufficiently broad horizon allowing the choice and the dissemination of a repertoire that will reach audiences of all backgrounds and all ages while remaining in the great sphere of classical music.


Mirabilia is also the vocal dimension brilliantly assured by a soprano with a growing reputation, Myriam Leblanc, whose talent and exceptional voice never fails to move its audience, lively conveying the message of the great composers of the past.


Our variable-geometry ensemble does not exclude the participation of other musicians, but we want to limit their number and keep an intimate aspect so that each instrument and each voice will speak directly to the ear of the music lover.


Our commitments are multiple:


1. To offer a musical season each year, offering to the public a distinct program, focused on emotion and contrast while avoiding a repertoire too often played.

2. To produce albums on a regular basis in an exclusive collaboration with the Analekta label.

3. To solicit primary and secondary schools in order to offer the Play at School program with the aim to introduce children and youth to classical music.


We deeply believe that the beauty of classical music, in the broad sense, by its richness and its humanity remains a vector of elevation of the soul, provided that it is accessible to all.

 
9137_Ebauches_Cover_v2 copie.jpg

DISCOGRAPHIE

Vivaldi : Luce e Ombra

Compositeur: Antonio Vivaldi

Interprètes

Myriam Leblanc | Grégoire Jeay | Antoine Malette-Chénier | Marie-Michel Beauparlant

Date de sortie: 25 septembre 2020

Numéro de l'album: AN 2 9137

Periodes: Baroque

Genres: Chant choral profane | Opéra

 

LUCE E OMBRA

Le projet Luce e Ombra, « Lumière et Ombre », réunit nos coups de coeur parmi les oeuvres du fameux compositeur vénitien Antonio Vivaldi. D’ailleurs, le programme de cet album est un peu à son image, tout en contraste – clair-obscur, tristesse-gaité, désespoir-joie exubérante – le tout saupoudré des étrangetés distinctives qui pimentent agréablement son écriture.

Nous avons choisi des extraits d’opéra, une cantate de chambre ainsi que des pièces instrumentales transcrites ou adaptées pour notre formation. Habituellement, ces arias sont accompagnées par un orchestre à corde ou par un pianiste jouant une réduction d’orchestre. Ici, nous avons opté pour une formule inusitée qui restitue bien les nuances et les harmonies de chaque aria, tout en ayant un caractère intimiste propre aux instruments qui accompagnent la soliste : la flûte, le violoncelle et la harpe baroque.


Au XVIIIe siècle, cette dernière remplaçait parfois le clavecin dans les groupes de continuos et empruntait des solos à divers instruments, car il y avait peu de répertoires écrits spécifiquement pour la harpe baroque.

Pour la soprano Myriam Leblanc, ce premier enregistrement est à la fois la réalisation d’un rêve et une réponse aux nombreuses demandes d’un public grandissant qui souhaite rapporter chez soi un peu de son talent exceptionnel et de sa voix suave et expressive. Les trois musiciens qui complètent l’équipe – Antoine, Marie-Michel et moi-même – avons donné sans compter en termes de passion, d’écoute et d’imagination pour trouver la meilleure solution pour des passages musicaux particuliers. Je tiens à remercier chacun pour cet engagement sans restriction.

Nous souhaitons que cet esprit d’exploration et de liberté qui a prévalu tout au long du projet apporte un nouvel éclairage à ces pièces et rende justice au génie de Vivaldi.

© Grégoire Jeay

 
 
Mirabilia2.gif

REVUE DE PRESSE

« C'est comme un distillat d'eau de vie, d'une transparence absolue...

Elle s'appelle Myriam Leblanc et d'après moi c'est dans les 10 dernières années une des plus belles voix, peut-être la plus belle qui est sortie du vivier québécois... »

(Christophe Huss, Samedi et rien d'autre, Décembre 2020).


« The voice is the star: it is pure, crystalline and captivating for these qualities. The publication is therefore crucial for this: it draws our full attention to Myriam Leblanc as an eminent artist of the young generation of singers revealed in recent years. » (The Canadian, Janvier 2021).


« Elle a un timbre magnifique très égal dans tous les registres, une voix agile totalement juste....C'est un disque d'une grande beauté, chaque détail est soigné avec amour, arrangé par Grégoire Jeay qui est aussi un flûtiste virtuose...Un disque très intense si vous l'écoutez dans le détail mais qui n'est en rien agressant si vous le laissez flotter en arrière-plan. »

(Catherine Perrin, Culture Club, Décembre 2020)

"Comme dans la plupart des œuvres de Vivaldi, celles qu’on retrouve dans cet album font la part belle à la virtuosité, surtout pour la voix. Et c’eut été dommage que ce ne soit pas le cas, car Mme Leblanc démontre ici une grande maîtrise de son art. Elle apparaît aussi à l’aise dans les aigus colorés que dans les quelques notes graves. Et cette sensation de maîtrise se retrouve tout autant chez ses collègues musiciens qui nous offrent une ambiance sonore tellement baroque, c’est à ravir. Tout est réuni dans cet album pour nous donner envie de le faire tourner en boucle, y compris une réalisation à la hauteur de la réputation de la maison." (Martin Prévost, La Pieuvre, Octobre 2020)

"To her credit, however, the young Canadian soprano Myriam Leblanc, a graduate of McGill University and Artist-in-residence of the Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal, does just that in these little gems from the Vivaldi catalog. Those listeners expecting just another “bird of passage” will, I think, be quite surprised by her singing. Like the great, groundbreaking British soprano Emma Kirkby, Leblanc has all the goods—a high, pure voice with an unlimited top range, outstanding musicianship and style—but also a desire to make the words count. [...].This is singing that is almost on a par with the legendary soprano Bethany Beardslee’s interpretations of 18th-century music." (Lynn René Bayley, The Art Music Lounge, Octobre 2020)